Qu'est-ce qu'une habilitation électrique ?

L’habilitation électrique ?

Une habilitation correspond à la reconnaissance de la capacité d’une personne placée sous l’autorité de l’employeur à accomplir, en sécurité du risque électrique, les tâches qui lui sont confiées.

L’habilitation électrique ne peut être délivrée qu’aux personnes préalablement formées aux risques électriques. Les connaissances et la capacité d’une personne habilitée doivent être régulièrement évaluées, c’est pour cela, qu’un recyclage est recommandé tous les 3 ans.

L’employeur ne peut pas se dégager de ses responsabilités vis-à-vis de son employé en délivrant simplement une habilitation. L’ensemble des règles du code du travail régissant la conception et l’utilisation des installations électriques doivent être respectées.

Une habilitation électrique ne permet pas à un titulaire d’habilitation d’effectuer de sa propre initiative des opérations pour lesquelles il est habilité. L’employeur du titulaire de l’habilitation doit désigner ce dernier pour réaliser des opérations. À noter que l’affectation à un poste de travail peut constituer une désignation implicite

Pourquoi la formation habilitation électrique ?

Selon l’article R. 4544-9 du code du travail, l’habilitation des travailleurs est obligatoire pour ceux effectuant des opérations :

  • au voisinage ou sur des installations électriques en exploitation,
  • au voisinage d’autres installations en exploitation ou sur des installations en construction.

Les opérations d’ordre électrique doivent être confiées à des personnes qualifiées, ayant suivi une formation habilitation électrique. Quant à elles, les opérations d’ordre non électrique peuvent être confiées à des personnes sans qualification en électricité. Celles-ci doivent cependant suivre une formation habilitation électrique, formation permettant de travailler en sécurité.

Des accidents rares mais souvent graves

Depuis 30 ans, le nombre d’accidents du travail, ainsi que les accidents graves dus à l’électricité sont en constante diminution. Toutefois, ces derniers restent particulièrement graves. Chaque année, une dizaine de travailleurs meurent électrocutés. Les premières minutes qui suivent un accident sont très importantes pour les chances de survie : il faut agir très vite, d’une part en coupant le courant sans toucher au corps de la victime, d’autre part en prévenant immédiatement les secours. De plus, les accidents liés à l’électricité peuvent être à l’origine d’incendies ou d’explosions.

Les accidents d’origine électrique se produisent surtout lors d’opérations sur des installations fixes basse tension (armoires, coffrets, prises de courant…) au cours de l’utilisation de machines-outils portatives, ou lors d’interventions sur ou au voisinage de lignes aériennes, de postes de transformation et de canalisations enterrées

(Source INRS)

Quelles sont les différents niveaux de formation habilitations électriques ?

Comment connaitre le domaine de tension de l’habilitation électrique ?

Il existe deux domaines, B et T :

B : installation BT pour basse tension (<1000v), ou en TBT (Très Basse Tension)

H : installation HT pour haute tension (>1000v)

Quelle niveau d’habilitation électrique ?

0 : Travaux d’ordre non électrique (pour non-électricien)

1 : Travaux d’ordre électrique (exécutant)

  1. : Chargé de travaux d’ordre électrique 

A quoi correspond la lettre de l’habilitation électrique ?

C : Chargé de consignation, il coupe et remet sous tension ou isole l’appareil électrique

R : Chargé d’interventions générales (uniquement en BT), il peut intervenir seul et consigner pour lui uniquement

S : Chargé d’interventions élémentaires (uniquement en BT), intervention en basse tension élémentaire (limité à 360v/32a), il peut consigner pour lui uniquement

E : Désignation d’opération spéciale du type Essai, Mesure, Vérification et Manœuvre

  • Essai : Mesure si les appareils sont tous sous tension et que la mise hors tension fonctionne

  • Mesure : Mesure la tension, la fréquence, la résistance et l’intensité

  • Manœuvre : Manœuvre sur le tableau électrique et vérifie l’état de fonctionnement

  • Vérification : Vérification du disjoncteur et de la mise à jour des informations sur ce disjoncteur

P : Intervention sur des panneaux photovoltaïques

V : Intervention dans la zone de voisinage d’un domaine haute tension (la zone passe de 2 mètres à 60 centimètres avec port des EPI (Equipement de Protection Individuelle)

T : Travail sous tension (TST), avec port des EPI

N : Travaux de nettoyage sous tension, nettoyage des installations électriques

X : Opérations spéciales définies par une instruction de sécurité

Par ailleurs, une habilitation d’indice numérique (1 ou 2) entraîne l’attribution des habilitations d’indice inférieur, exclusivement pour les opérations sur les ouvrages du même domaine de tension pour une même nature d’opérations.

Une personne titulaire d’une habilitation BR peut remplir les fonctions du chargé de consignation pour son propre compte et celui de l’exécutant qu’il dirige lors d’une intervention.

De plus, une habilitation BC ou HC n’entraîne pas l’attribution des autres types d’habilitation, comme B1, B2, BR, H1, H2. Une même personne peut cumuler plusieurs habilitations de symboles différents.

Concept Sécurité Formation peut vous aider, afin de pouvoir choisir au mieux votre niveau d’habilitation.